Une drôle de solution parfumée pour protéger le caribou

9

Le caribou est un animal emblématique du Canada. Regardez la pièce de vingt-cinq sous dans votre poche pour en avoir la preuve ! Ces animaux incroyables sont aussi le symbole du Grand Nord canadien puisqu’ils vivent dans un des climats les plus rigoureux du pays. Le caribou de Peary est le parfait exemple, vivant dans l’archipel de l’Arctique canadien, un regroupement d’îles loin au nord dans l’océan Arctique. Ces îles sont très éloignées, alors vous serez surpris de trouver un parc national du Canada parmi elles – et encore plus surprenant d’y retrouver trois parcs nationaux : Aulavik, Qausuittuq et Quttinirpaaq !

Le caribou de Peary vit dans le Haut-Arctique, tel qu'indiqué par le haut de la carte coloré en violet.
Le caribou de Peary vit dans le Haut-Arctique, tel qu’indiqué par le haut de la carte coloré en violet.

Le troupeau parcourt de longues distances chaque année à la recherche de nourriture, traversant ainsi la toundra pour trouver des plantes délicieuses cachées sous la neige. Malheureusement, depuis 30 ans, le troupeau a perdu environ 70 % de sa population, surtout dû aux changements climatiques et météorologiques. Ces déclins de population sont tellement dramatiques que, en 2015, les responsables de la Loi sur les espèces en péril (LEP) ont placé le caribou de Peary sur la liste d’espèces menacées.

APC_caribous_peary8
Remerciement de photo : Lisa Pirie

Heureusement pour le caribou, Parcs Canada et son équipe de scientifiques étaient prêts à secourir cette espèce. Ils savaient que, s’ils voulaient aider à protéger le caribou de Peary, ils devaient en premier en apprendre plus sur où ils voyagent, ce qu’ils mangent et comment ils se déplacent. Comme les troupeaux vivent sur un regroupement d’îles isolées, ceci n’était pas une tâche facile ! En travaillant de concert avec les communautés locales inuvialuit et du Nunavut, qui possèdent le savoir traditionnel sur les troupeaux, l’équipe a décidé que leurs méthodes de dépistage habituelles pour le caribou ne fonctionneraient pas. Au lieu d’attraper les animaux pour leur mettre des colliers radio-émetteurs, ils ont décidé de faire autrement : d’analyser leurs crottes ! Croyez-le ou non, les scientifiques disent que les crottes ou les excréments nous renseignent sur l’ADN d’un animal et sur des tonnes informations importantes.

Un membre de l'équipe collectionne des crottes de caribou, pour les transporter ensuite au labo pour analyse.
Un membre de l’équipe collectionne des crottes de caribou, pour les transporter ensuite au labo pour analyse. Remerciement de photo : Jean Polfus

L’équipe et des membres de la communauté ont parcouru la toundra à la recherche de crottes de caribou partout où ils passaient. Grâce au savoir traditionnel autochtone et grâce aussi aux nouvelles techniques scientifiques, les chercheurs ont été capables de déterminer où voyageaient les troupeaux de caribou et quelle était la population des troupeaux. Cette information était très importante pour élaborer un plan d’action pour aider à protéger le caribou de Peary. Plus l’équipe comprend leurs mouvements et leurs exigences en matière d’habitat, plus elle pourra, avec la communauté locale, protéger ces endroits importants. Faire l’analyse des crottes de caribou : est peut-être une solution qui ne pue pas tant que ça après tout !

9 Commentaires

  1. J’ai appris que les scientifiques examinent les crottes des cariboux parce qu’ ils veulent savoire s’ils étaitent en bonne santé.

  2. j’ai appris que les scientifiques examinent les crottes des caribous parce qu’ils veulent savoir s’ils étaient en bonne santé

  3. Très intéressant, j’adore les articles sur le blog des animaux, et en plus les animaux sont trop choux!